Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 21:19

Formulettes & comptines

 

Avec ces formulettes, nous allons entrer dans le domaine privilégié de la création purement enfantine. Ici, la fantaisie du jeune âge se donne libre cours, riant d’un rien et se moquant de tout. Mais, ce qui est le plus remarquable dans la plupart de ces compositions, c’est le sens profond de la rime. Ce besoin de faire rimer jusqu’à des stupidités caractérise à coup sûr l’engouement des Basques pour tout ce qui chante, résonne ou rebondit harmonieusement. Peu importe l’incohérence, la grossièreté elle-même ne suscitera qu’un sourire très indulgent, car la rime excuse tout et contribue pour ainsi dire à «anoblir» un texte qui, sans cela, ne serait souvent que tristement injurieux. Ainsi conçue, et malgré tous ses défauts, la formulette basque pourra braver les siècles.

 

Artzainak

 

Formulettes burlesques

 

Pour rire de quelques prénoms

 

23- Bartolome!...

Burua lodi

Ta lepoa mehe!

Bartholomé!...

Grosse tête

Et maigre cou!

 

24- Beñat!...

Astoaren koinat,      

Mandoaren kusi !..

Bernard !...

Beau-frère d’âne

Cousin du mulet !...

Source : Beñat Amestoy, Ortzaizen, 1945-50

 

25- Domingo!...

Sakelan gorringo,

Moltsan kukuso!

Dominique!...

Jaune d’oeuf dans la poche,

Puce dans la bourse!

 

26- Gilen!...

Bihar hilen,

Etzi ehortziren,

Etzidamu ahatziren!

Guillaume!..

Demain mort,

Après-demain enterré,

Trois jours après, oublié!

 

 

Emazteak astoaren gainean 3

  Emazteak, Baionan, Porte de Mousserolles

 

27- Jakes!...

Koska bezain trukes,

Tresnak oro trebes!

Jacques!...

Maniaque autant que tordu,

Tout le bazar de travers!

 

28- Manez!...

Ipurditik minez,

Kaka ezin inez!

Jean!...

Ayant mal au derrière

Ne peut faire caca!

 

Manez!...

Ate zokoan nigarrez,

Talo bat eskuan,

Ogia beharrez!

Jean!...

Pleurant au coin de la porte,

Une galette à la main,

et désirant du pain!

 

29- Martin!...

Tortin, (7)

Ergel eta sorgin,

Tipul eta gatza,

Martin buru gaitza!

Martin!...

Tortin, (7)

Frivole et sorcier,

Oignon et sel,

Martin l’énorme tête!

(7) Tortin: mot enfantin qui semble avoir été placé ici pour les besoins de la rime. On doit pouvoir le rapprocher de torta, qui signifie pourri en parlant d’un oeuf, ou encore de tortoil, qui exprime une idée de lourdeur et de maladresse.

Behia saltzen

Behi bat saltzen ari


Martin!...

Tortin,

Erregeren sorgin,

Tipul eta gaztin!

Martin!...

Tortin,

Sorcier des rois,

Oignon et châtaigne!

 

30- Migel!...

Aintzin edo gibel,

Nun-nahitik ustel !

Michel!...

Devant ou derrière,

Pourri de tout côté!

 

Libertimendua 1937, Picabea

 

31- Pelo!...

Totolo,

Beti lo,

Eskuan bilo!

Pierrot!...

Nigaud,

Toujours endormi,

Poil dans la main!

 

32- Petan!...

Tarrapatan,

Galtzak herrestan,

Kakeria burustan !

Bertrand!...

Tarrapatan, (6)

La culotte à la traîne,

La diarrhée coulant à flot !

 

Petan!...

Kakoletan,

Sarrak sudurra kakan,

Ta han atxikak zapan!

Bertrand!...

Sur le cacolet,

Rentre ton nez dans le caca,

Et là, maintiens-le sous pression!

 

(6) Tarrapatan: onomatopée qui évoque soit une marche précipitée à petits pas, soit l’activité des gens toujours pressés et qui travaillent avec des gestes brusques ou mécaniques.

 

Bi gazte 2

Bi gazte 

 

33- Kattalin!...

Perttolin,

Zakuto,

Zikinto!

Catherinette!...

Petite sotte,

Petit sac,

Petite sale!

 

Kattalin,

Perttolin, zakuto,

Baduna biperrik saltzeko?

Badinat, bainan enetako!

Gatulu tzarrian irina,

Kattalin ipurdi zikina!

Catherinette,

Petite sotte, petit sac,

As-tu des piments à vendre?

J’en ai, mais pour moi!

Dans le mauvais bol, la farine,

Catherinette au derrière sale!

 

34- Paxkalin!...

Oilo txarrak errun din, (8)

Uzki zikinarekin,

Kantuz ari dun berdin! (8)

Pascaline!...

La poulette chétive a pondu,

Avec le derrière sale,

Elle chante quand même!

(8) Noter le tutoiement féminin dans ces deux phrases, car on ne peut le rendre en français. A la rigueur, il faudrait pouvoir dire : «Fille, tu as la poulette chétive qui a pondu...», «Fille, tu l’as qui chante quand même...»

Source : Mes camarades d’école, à St-Jean-Pied-de-Port, à Estérençuby et aux Aldudes, 1920-1926.

Aldudes 1

1912 urtea

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Duny-Pétré
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Xirula Mirula de Pierre Duny-Pétré
  • Xirula Mirula de Pierre Duny-Pétré
  • : Recueil de comptines, de jeux, de chants, d'expressions populaires en langue basque, province de Basse Navarre au début du XXe siècle. Haur kantu, haur joko eta erranaldi bilduma, ahozko haur literatura, papaitak, zuhur hitzak Garazin
  • Contact

Recherche

Liens