Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 21:20
20- Kukuruku

Kukuruku!

—Zer diozu?

Buruan min.

—Zerk egin?

Axeriak.

—Axeria nun?

Berroan.

—Berroa nun?

Suak erre.

—Sua nun?

Urak hil.

—Ura nun?

Behiak edan.

—Behia nun?

Alorrean.

—Alorrean zertako?

Artoaren biltzeko.

—Artoa zertako?

Oiloendako.

—Oiloak zertako?

Apezendako.

—Apezak zertako?

Meza emaiteko.

—Meza zertako?

Arimaren salbatzeko!

 

Cocorico!

—Que dites-vous? (Qu’avez-vous?)

Mal à la tête.

—Qui l’a produit?

Le renard.

—Le renard où?

Dans le buisson.

—Le buisson où?

Le feu l’a brûlé.

—Le feu où?

L’eau l’a éteint.

—L’eau où?

La vache l’a bue.

—La vache où?

Dans le champ.

—Dans le champ pourquoi?

Pour ramasser le maïs.

—Le maïs pourquoi?

Pour les poules.

—Les poules pourquoi?

Pour les prêtres.

—Les prêtres pourquoi?

Pour célébrer la messe.

—La messe pourquoi?

Pour sauver les âmes!

 

Source: famille Idieder/Duhalde, 1954, à Iholdy.

 

De même que pour la rengaine qui va être présentée ci-après, on constatera une fois de plus que la maison basque est au centre de nos jeux enfantins. C’est par elle que s’anime tout le petit monde des villages. Alors, se mêlent bêtes et gens, dans une ronde fantastique où même les animaux sauvages trouvent leur place.

 

Henri Bidegain Marianne Duhalde

1919eko maiatzaren 15ean: Henri Bidegain eta Marianne Duhalde-n ezteien karietarat egin argazkia, Iholdi Moxoenian. Erditsutan, lehen lerroan Henri Bidegain soldadu jantzietan emana, bere gibelean Arnaud Idieder eta haren eskuinean Clément Haritschelhar atearen izkinian. Beste bikotea da Arnaud Haritschelhar eta Jeanne Duhalde. Bikoteen ezkerrean jarrik Manex Duhalde eta Graxiana Bidart eta ondotik Otto Duhalde Kanbokoa bere andrea Apollinirekin. Arnaud Haritschelhar eta Jeanne Duhalden artean, Claire Duhalden aurpegia.

 

21- Akerra, ken, ken, ken

 

Akerra hor heldu da

Artoaren jatera...

Akerrak artoa:

Akerra ken, ken, ken,

Artoa gurea zen!

 

Otsoa hor heldu da

Akerraren jatera...

Otsoak akerra,

Akerrak artoa:

Akerra ken, ken, ken,

Artoa gurea zen!

 

Zakurra hor heldu da

Otsoaren hiltzera...

Zakurrak otsoa,

Otsoak akerra,

Akerrak artoa:

Akerra ken, ken, ken,

Artoa gurea zen!

 

Makila hor heldu da

Zakurraren hiltzera...

.....................................

Sua hor heldu da

Makilaren erretzera...

....................................

Ura hor heldu da

Suaren hiltzera...

..............................

Idia hor heldu da

Uraren edatera...

....................................

Gizona hor heldu da

Idiaren hiltzera...

....................................

Herioa hor heldu da

Gizonaren hartzera...

 

Bouc, sors, sors, sors

 

Le bouc arrive là,

Afin de manger le maïs...

Le bouc, le maïs:

Bouc, sors, sors, sors,

Le maïs était à nous!

 

Le loup arrive là,

Afin de manger le bouc...

Le loup, le bouc,

Le bouc, le maïs:

Bouc, sors, sors, sors,

Le maïs était à nous!

 

Le chien arrive là,

Afin de tuer le loup...

Le chien, le loup,

Le loup, le bouc,

Le bouc, le maïs:

Bouc, sors, sors, sors,

Le maïs était à nous!

 

Le bâton arrive là,

Afin de tuer le chien...

................................

Le feu arrive là,

Afin de brûler le bâton...

..............................

L’eau arrive là,

Afin d’éteindre le feu...

................................

Le boeuf arrive là,

Afin de boire l’eau...

...............................

L’homme arrive là,

Afin de tuer le boeuf...

..............................

La mort arrive là,

Afin de prendre l’homme...

 

Source: famille Idieder/Duhalde, 1954 à Iholdy.

 

Voici donc pour l’enfant l’initiation amusante à une philosophie née de la contemplation du monde naturel. L’inexorable loi, qui fait éternellement coexister la vie et la mort, lui est présentée sans efforts et sans drames inutiles.

 

Bertsulari Donibane Garazin

Plaza berrin, Donibane Garazi

 

22- Tinter-lanter, xirula-mirula kantari

 

Tinter - lanter! (1)

Inen daiat xirula,

Hail, ekarrak adarra,

Legun eta xuxena.

Zertaz?

Leizar laida pollitaz. (2)

 

Xirula-mirula (3) kantari,

Berro pean sar hadi,

Eta motz adar hori!

 

Xirula - mirula kantari,

Balinbahiz izerdi,

Krisk-krask!

atera hadi!

Tinter-lanter! (1)

Je vais te faire le sifflet,

Va, apporte-moi la branche,

Lisse et droite.

De quelle sorte?

D’un joli rameau de frêne. (2)

 

Sifflet-sifflet (3) chanteur,

Rentre sous le buisson,

Et coupe cette branche!

 

Sifflet-sifflet chanteur,

Si tu es en sueur,

Krisk - krask!

extrais-toi!

 

(1) Tinter - lanter : onomatopée évoquant de légers chocs, probablement parce que le sifflet va naître à la suite des petits coups donnés sur l’écorce fraîche avec le manche lisse d’un couteau. Ajoutons que tinta et son diminutif  ttintta représentent une goutte de liquide qui tombe, ainsi que le bruit qu’elle fait en s’écrasant. Signalons aussi l’expression familière: ez dixi jali tint ez mint !... Il n’a sorti aucun son! autrement dit: Il est resté silencieux !

(1)     Variante : Gastain laida pollitaz, d’un joli rameau de châtaignier.

(2)    Xirula-mirula: redoublement avec m, dont le rôle serait d’apporter une certaine insistance à l’appel mystérieux lancé par l’enfant.

 

Source : mes camarades d’école, à St-Jean-Pied-de-Port, Estérençuby et aux Aldudes, 1920-1926.

 

Chantée sur l’air monotone de Buba ñiñaño, cette «formule incantatoire» accompagne au printemps la fabrication des sifflets. La jeune branche de frêne, de châtaignier ou de saule, prélevée dans une haie vive, est encore gonflée de sève. Pour en détacher l’écorce préalablement tailladée en vue d’obtenir un tuyau, l’enfant frappe la baguette à petits coups secs avec le manche lisse de son couteau. Il règle alors ses mouvements sur le rythme de la poésie et... le miracle se produit! Des précisions complémentaires seront données dans le chapitre consacré aux jouets confectionnés par les petits Basques. Voir les numéros 113 et 114.

 

Donibane Garaziko ithurria 3

Zuharpetaren ondoan (Charles Floquet plazan), ithurria

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Duny-Pétré
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Xirula Mirula de Pierre Duny-Pétré
  • Xirula Mirula de Pierre Duny-Pétré
  • : Recueil de comptines, de jeux, de chants, d'expressions populaires en langue basque, province de Basse Navarre au début du XXe siècle. Haur kantu, haur joko eta erranaldi bilduma, ahozko haur literatura, papaitak, zuhur hitzak Garazin
  • Contact

Recherche

Liens