Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 20:33

 

Quelques dictons et proverbes

 

Martxo, txatxo, purratxo. Le mois de mars est considéré comme le mois de l’homme, parce que instable comme lui.

Ametsak beti plazer.

Le rêve fait toujours plaisir.

Urde goseek ezhür amets.

Les cochons affamés rêvent de faînes.

Neguan hotzari, eta üdan beroari beldür zaiona, ez da ez zaldün, ez merkatari ona.

Qui craind en hiver le froid et en été la chaleur, n’est ni bon cavalier ni bon marchand.

Ase batek, bi gose.

Une bombance, deux faims.

Ehüleak bargean hüilian behar askaria brixt, tan, tan, tan.

Le tisserand qui broie le lin doit avoir près de lui le déjeuner.

Atagiarrak hasiak eder ebi dagianean etxera laster.

L’habitant d’Atagi (quartier d’Alçay) a de beaux débuts, dès que la pluie s’annonce à la maison.

Azken eritarzünetik sendorazi düan berezia ez da sano sortü.

Le médecin qui a guéri de la dernière maladie n’est pas encore né.

Bago eroriala egürkari güziak laster ari dira.

Tous les bûcherons courent au hêtre qui est tombé.

 

Bruegel Les proverbes flamands

 Pieter Brueghel l’ancien : Les proverbes flamands, 1559, 117 x 163 cm, Berlin, Staatliche Museum


Eleka ederra egünaren labürgarri.

Belle conversation raccourcit le jour.

Ez da deüs edertartazüna lagün ez badü hontarzüna.

La beauté n’est rien si elle n’a pour compagne le bien.

Ertzoek ertzo lan

Aux fous, travail fou.

Gaitza gaitzagoak ahatzarazten dü.

Le pire fait oublier le mal.

Hilak lürpealat, biziak asekara.

Les morts en terre, les vivants au festin.

Moxkorrareki ez da segretürik.

Avec l’ivrogne, il n’y a pas de secret.

Min handiek ttipiak ahatzerazten.

Les grands maux font oublier les petits.

Mando hilari eta begi bakoitxari, ez fida.

Ne te fie pas au mulet mort ni au borgne.

Nahi bahiz bizi minik gabe, ez hadila ala gose gabe.

Si tu veux vivre sans souffrance, ne broute pas sans avoir faim.

Orga txarrago, kurrinka handiago.

Plus la charrette est mauvaise, plus elle grince.

Orga kurrinkazaleak lüzaz iraüten.

La charrette qui grince dure longtemps.

Txakürrak mina non, mihia han.

Le chien passe sa langue là où il a mal.

Ütsüen herrian, begi okerrak errege.

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

 

Le dictionnaire Hiztegia II Eüskara-français Xiberotar eüskalkitik abiatzez de Junes Casenave-Harrigile publie un ensemble exhaustif de proverbes souletins (p. 551 à 560).

 

  Montory pastorale Picabéa

  (Gérard Pikabearen bilduma)

 

Pière à réciter avant d’aller au lit

 

Jesüs banoazü oheat

Zure kanberalat.

Jesüs Krist düt aita,

Ama Birjiana ama,

Jondane Johañe egüzaita,

Jondone Pettiri kosi.

Lau adixkide hoier,

Gomendatzen dena

Badoa loka.

Etzaten niz,

Baratzen zait hiru aingürü :

Bat bürüpeko

Biga hoinetako.

Erraiten deitade üngüratzez

Zoin gaintitarat ?

Ama Birjinaren gaintialat.

—Jüsef, ikusi düzüa ene semea ?

—Bai anderea.

—Nun zen ?

—Kürütxen  gainean

Eskuak eta zangoak itzatürik

Bürüa elorri zuriz koronatürik

Zoinek... eta emaiten beitü

Otoitz hori goiz eta arrats

Arimari ez düke bekatürik.

 

Jésus, je m’en vais au lit

A votre chambre.

J’ai Jésus-Christ pour père,

La Vierge pour mère,

Saint Jean Baptiste pour parrain,

Saint Pierre pour cousin.

A ces quatre amis,

Celui qui se recommande s’en va dormant.

Je me couche,

Il me reste trois anges :

Un pour dessous la tête,

Deux pour les pieds,

Ils me disent de me retourner,

De quel côté ?

Du côté de la Vierge mère :

—Joseph, avez-vous vu mon fils ?

—Oui madame.

—Où était-il ?

 —Sur la croix,

Les mains et les pieds cloués,

La tête couronnée d’aubépine.

Quiconque fait cette prière matin et soir,

N’aura pas le péché en son âme.

 

Alos pastorale 6 Picabéa

Gérard Pikabearen bilduma)

 

Un divertissement

 

—Zer dük oilarra ?

—Bürüan min.

—Zerek egin deik ?

—Haxeriak.

—Non da haxeria ?

—Kapar pean.

—Non da kaparra ?

­—Süak erre.

—Non da süa ?

—Huak itorik.

—Non da hura ?

—Idiek edanik.

—Idiak non dira ?

—Arto ereiten ari.

—Zertako artoa ?

—Oiloer emaiteko.

—Oiloak zertako dira ?

—Arraultze errüteko.

—Arraultzeak zertako dira ?

—Oilasko egiteko.

—Oilaskoa zertako da ?

—Apezari emaiteko.

—Apeza zertako da ?

—Mezaren emaiteko.

—Mezak zertako dira ?

—Arimen salbatzeko.

 

—Qu’as-tu, coq ?

—Mal de tête.

—Qui te l’a donné ?

—Le renard.

­—Où est le renard ?

—Sous les ronces.

­—Où sont les ronces ?

—Le feu les a brülées.

—Où est le feu ?

—L’eau la noyé.

—Où est l’eau ?

—Bue par les boeufs.

—Où sont les boeufs ?

—Semant le maïs.

—Pourquoi le maïs ?

—A donner aux poules.

—Pourquoi les poules ?

—Pour pondre les oeufs.

—Pourquoi les oeufs ?

­—Pour faire des poulets ?

—A quoi sert le poulet ?

—A donner au prêtre.

—A quoi sert le prêtre ?

—A dire la messe.

—A quoi servent les messes ?

—A sauver les âmes.

 

Alos pastorale 2 Picabéa

Gérard Pikabearen bilduma)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Duny-Pétré
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Xirula Mirula de Pierre Duny-Pétré
  • Xirula Mirula de Pierre Duny-Pétré
  • : Recueil de comptines, de jeux, de chants, d'expressions populaires en langue basque, province de Basse Navarre au début du XXe siècle. Haur kantu, haur joko eta erranaldi bilduma, ahozko haur literatura, papaitak, zuhur hitzak Garazin
  • Contact

Recherche

Liens