Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 21:00

Asmaketak edo papaitak

 

Comme ce fut le cas pour les contes, nous allons assister, ici encore, à un véritable rituel qui concerne d’abord la façon de poser les devinettes, ensuite d’y répondre, enfin d’abandonner le jeu lorsqu’on en est lassé.

Les formules préliminaires, ou d’entrée en matière, ressemblent à l’amorce d’un petit dialogue entre le poseur de devinettes et la personne qui le défierait. Voici un exemple concret qui permet de suivre le déroulement du jeu.

 

Formules pour annoncer, présenter les devinettes et y répondre

 

Formule préliminaire

126- Ikusi, mikusi!... (36)

Zer ikusi?

Voir, découvrir!...

Découvrir quoi?

 

Demande proprement dite

127- Ehun zango,

eta xutik ezin egonez.

Zer da?

(Ayant) cent pieds

et ne pouvant se tenir debout.

Qu’est-ce que c’est?

 

Réponse de celui qui a trouvé :

Erratza, edo izuzkia.

Le balai.

 

(36) Redoublement avec m, afin d’insister, semble-t-il, sur l’idée de recherche et d’investigation.

 

Réponse de celui qui donne sa langue au chat :

128- Etsi!

edo: Uko!

Renonce!

ou bien: Refusé!

 

Dans certains villages, et notamment dans la province de Soule, la formule préliminaire n’est plus la même. Elle prend l’apparence d’un monologue très court, qui joue d’ailleurs le même rôle que précédemment.

 

Dantzariak Plaza berrin 2Dantzariak Plaza berrin, Donibane Garazi

 

Formule préliminaire :

129- Nik papaita, zuk papaita.

Nik badakit gaizatto bat,

Zuk bestetto bat.

Moi devinette, vous devinette,

Moi je sais une petite chose,

Vous, une autre petite.

 

Et le jeu se poursuit alors, comme nous venons de le décrire, et selon les mêmes formalités.

 

Source: mes souvenirs d’enfance, de 1920 à 1930. Famille Broussain/Harguindeguy, épicerie-auberge de Lécumberry.


 

Formules pour abandonner le jeu

 

Au bout d’un certain temps, lorsque le poseur de devinettes se lasse, voici, en reprenant l’exemple précédent, comment il peut manifester le désir de s’arrêter.

 

Formule préliminaire :

Ikusi-mikusi!...

Zer ikusi?

Voir, découvrir!...

Découvrir quoi?

 

Réponse de celui qui ne veut plus jouer :

129 bis- Mendi batek bi bide,

Bide batek bi mando,

Mando batek bi zakur,

Zakur batek bi erbi,

Erbi batek bi sasu,

Sasu batek bi xori,

Xori batek, gauza guti,

Eta nik, laster ahatzi!...

Une montagne (avec) deux chemins,

Un chemin (avec) deux mulets,

Un mulet (avec) deux chiens,

Un chien (avec) deux lièvres,

Un lièvre (avec) deux buissons,

Un buisson (avec) deux oiseaux,

Un oiseau (avec) peu de chose,

Et moi, (j’ai) vite oublié!...

 

Si c’est la personne chargée de deviner qui donne des signes de fatigue, voici, en se référant toujours au même exemple, comment elle peut répondre.

 


Libertimendua 1937, Larralde Panpale, bertsulari Picabea 


Formule préliminaire :

Ikusi-mikusi!...

Zer ikusi?

Voir, découvrir!...

Découvrir quoi?

 

Demande proprement dite :

Ehun zango,

eta xutik ezin egonez.

Zer da?

(Ayant) cent pieds,

et ne pouvant se tenir debout.

Qu’est-ce que c’est?

 

Réponse de celui qui ne veut plus jouer :

130- Baratzian zerba,

Haren ondoan perexila,

Ago ixil-ixila,

Debrien xirtxila!...

Dans le jardin, la blette,

A côté d’elle, le persil,

Garde le silence,

Petit coquin des diables!...

 

Emazte astoaren gainean 1

 

Modèles célèbres de devinettes

 

Nous avons rassemblé sous ce titre quelques exemples de devinettes traditionnelles, choisies parmi les plus caractéristiques du genre. Mais il est évident que chacun peut en imaginer d’autres au gré de sa fantaisie.

 

131 —Iturriratekoan irriz,  eta etxeratekoan nigar-rez. Zer da?

—Pegarra, edo ferreta.

—Riant (en allant) vers la fontaine, et pleurant (en allant) vers la maison. Qu’est-ce que c’est?

—La cruche, ou la ferreta. (Seau de bois ou de zinc cerclé de cuivre)

 

132 —Mendiratekoan etxerat so, eta etxera tekoan mendirat so.

Zer da?

—Ahuntzen adarrak.

—Regardant la maison (en allant) vers la montagne et regardant la montagne (en allant) vers la maison.

Qu’est-ce que c’est?

—Les cornes des chèvres.

 

133 —Etxean ixilik, eta oihanean kankaz.

Zer da?

—Aizkora.

—Silencieuse à la maison, et (donnant) des coups bruyants dans la forêt. Qu’est-ce que c’est?

—La hache.

 

 

Aldude 7 Picabéa

 

 

134 —Sasian sortu, sasian hazi, etxerat etorri, eta han nausiaren laguna bilakatu. Zer da?

—Makila.

—Né dans le buisson, élevé dans le buisson, venu à la maison, et là devenu le compagnon du maître. Qu’est-ce que c’est?

—Le bâton.

 

135 —Tripa lodi, eta ahoa zabal-zabala. Zer da?

—Eltzea, edo dupina.

—Le ventre gros, et la bouche grande ouverte. Qu’est-ce que c’est?

—La marmite, ou le pot.

 

136 —Untzi batian bi edari, elgarrekin nahasi gabe gelditzen. Zer da?

—Arroltzia.

—Dans un récipient, deux boissons qui restent sans se mélanger. Qu’est-ce que c’est?

—L’oeuf.

 

137 —Soinekoak oro gerrenez eginak. Zer da?

—Sagarroia.

—Ses vêtements entièrement faits avec des broches. Qu’est-ce que c’est?

—Le hérisson.

 

138 —Zubi baten azpian lau iturri. Zer da?

—Behi esneduna.

—Sous un pont, quatre fontaines. Qu’est-ce que c’est?

—La vache laitière.

Source : mes souvenirs d’enfance, de 1920 à 1930. famille Broussain/Harguindeguy, épicerie-auberge de Lécumberry.

Il existe ainsi une quantité considérable de devinettes. Parmi les plus anciennes, quelques unes représentent de véritables chefs-d’oeuvre littéraires. Nous en citerons trois, pour terminer ce chapitre.

 

Pont romain 1960-2

Frantxua Maitia (Ezterenzubikoa), Achériteguy etxearen orgarekin

 Eiheraberrin, 1960, Donibane Garazi


139 —Xingola-mingola, (37)

Itzuli-mitzuli, (38)

Eta beti goiti ari...

Zer da?

—Kea.

—Ruban-ruban,

Tourne-retourne,

Et va toujours plus haut... Qu’est-ce que c’est?

—La fumée.

 

140 —Hiru andere errekan ziren,

Hea zer egin beharko zuten...

Hunek: Goazen!

Horrek: Gauden!

Bestiak: Josta giten!

Asma dezagun orai nor diren?...

—Ura, harria, amu-arraina.

—Trois demoiselles étaient dans la rivière,

Voyons ce qu’elles comptaient faire...

Celle-ci: Allons!

Celle-là: Restons!

L’autre: Amusons-nous!

Devinons maintenant qui elles sont?

—L’eau, le caillou, la truite.

 

141 —Norat hoa, bihurria?

Zer diok, urkatia?

Hire gainerat jeusten bainiz,

Hautsiko daiat buria! Zer dira?

—Sugia eta ezkurra.

—Où vas-tu, tortueux ?

Que dis-tu, pendu ?

Si je descends sur toi,

Je vais te casser la tête!Qui sont-ils?
—Le serpent et le gland.

 

(37) Redoublement avec m, évoquant le mouvement d’un ruban qui se dénoue et se déroule.

(38) Même genre de redoublement, qui exprimerait ici les méandres d’une progression désordonnée.

 

Pont romain 1960-1

Frantxua Maitia (Ezterenzubikoa), Achériteguy etxearen orgarekin

 Pont romain d'Eyheraberry, 1960, Saint-Jean-Pied-de-Port

 

Les échos moqueurs

de la maison basque

 

Le titre de ce chapitre laisse déjà entrevoir qu’on ne va pas se noyer dans la mélancolie. Rire de ses malheurs avant d’être obligé d’en pleurer, n’est-ce pas ainsi que certains d’entre nous réagissent efficacement afin de gagner l’éternel combat de tous les jours? La méthode n’a rien d’original. Mais nous allons voir qu’il existe peut-être une manière basque de tourner en dérision les événements désagréables. Au lieu d’être accablé, et de subir douloureusement l’adversité, on va plutôt chercher à composer avec elle. Dans la mesure du possible, on essaiera de s’en accommoder, ne serait-ce que pour se donner le temps de lancer un bon mot. Dès lors, koblak, bertsuak et rimailleries ne perdent jamais leurs droits.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Duny-Pétré
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Xirula Mirula de Pierre Duny-Pétré
  • Xirula Mirula de Pierre Duny-Pétré
  • : Recueil de comptines, de jeux, de chants, d'expressions populaires en langue basque, province de Basse Navarre au début du XXe siècle. Haur kantu, haur joko eta erranaldi bilduma, ahozko haur literatura, papaitak, zuhur hitzak Garazin
  • Contact

Recherche

Liens